Comment affirmer sa personnalité dans sa communication ?

Sommaire

“J’ose ?, non j’ose pas” 

“Mais ce que j’ai écrit, ce n’est pas du tout moi…”

Si toi aussi, tu remets en question la façon dont tu t’adresses à tes lecteurs, les visiteurs de ton site, le ton de tes messages privés sur Instagram… 

C’est que tu as sûrement besoin de remettre au clair ta communication et être en accord avec : ta personnalité + ce que tu veux faire transparaître via ta marque + te rappeler à qui tu t’adresses (et comment ils peuvent te comprendre).

Aujourd’hui ta marque te ressemble-t-elle vraiment ? Renvoie-t-elle l’énergie que tu souhaites partager avec tes clients ?

Cet article est un concentré d’astuces qui ont été dévoilées pendant un Toucan Live sur Instagram. J’ai décidé d’inviter Fanny pour ce live, car elle a un ton bien à elle qui se voit rapidement sur son feed Instagram et donc à travers ses posts.

Fanny, du compte Instagram @fannycalb est Coach Business boutique (physique et/ou en ligne). 

Elle aide à : 

  • Avoir une communication professionnelle via les réseaux sociaux
  • Avoir une identité de marque avec un réel univers
  • Avoir du trafic sur son site internet et pas seulement grâce aux réseaux sociaux. 

Elle est plus particulièrement spécialisée dans les vêtements et la mode. 

De façon générale, on peut ressentir sur ses posts une énergie et sa personnalité bien assurée. 

Le compte Instagram de Fanny est donc un excellent exemple, n’hésite pas à aller le voir.

L’idée avec cet article, c’est que tu puisses y voir plus clair pour arriver à affirmer ta personnalité dans la communication de ta petite entreprise.

Garder Ton éditorial Dans Sa Communication

1/ Qu’est-ce qu’une ligne éditoriale ?

Tu peux commencer par affirmer ta personnalité dans ta communication grâce notamment à une ligne éditoriale. 

Il est important que tu t’adaptes en fonction des personnes avec lesquelles tu communiques.

Il faut donc que tu ajustes ton langage.

Même si tu t’y connais beaucoup dans un domaine, comme Fanny par rapport à la mode, et que tu connais beaucoup de termes spécifiques ; tu dois penser que tes clients potentiels ne les comprennent pas forcément.

C’est alors à toi d’apporter l’explication ou tout simplement utiliser les mots que ta cible utilise réellement.

Via cette ligne éditoriale, il va y avoir plusieurs sous-sujets : 

  • Langage rédactionnel : Comment tu veux t’adresser à tes prospects ou même à tes clients par l’écrit ?

Est-ce que tu vas avoir un ton solennel ? Chaleureux ? Enjoué ? Jovial ? 

Tu peux ainsi déterminer un champ lexical pour définir le ton que tu vas adopter lorsque tu vas prendre la parole en tant que marque.

Personnellement, j’ai analysé le champ lexical que j’ai commencé à élaborer au début de mon activité et ai pu voir qu’il avait évolué. C’est parfois quelque chose qu’on ne fait pas consciemment.

Par exemple, avant, mon langage rédactionnel était plus avec un ton vraiment très “professionnel” ou “corporate”.

Maintenant, il est resté professionnel, mais sans se prendre trop au sérieux. J’essaye au maximum d’utiliser des mots simples pour décrire des méthodes et les illustrer avec des exemples d’une situation que mes prospects pourraient vivent dans leur quotidien.

  • Langage visuel (photos de ses produits, photo des mannequins, photos de soi, etc.) 

Si on prend les exemples des mannequins, ils peuvent avoir un visage fermé, voire froid, ou alors avoir un côté rempli d’énergie avec beaucoup de spontanéité avec photos rigolotes ou des grimaces. 

  • Le socle de personnalité : Quels sont les socles de ta personnalité ? 

Dans mon cas, j’avais déterminé la bienveillance. Pour d’autres, ça peut être : 

  • créatif
  • jovial
  • protecteur
  • aventurier
  • indépendant
La Personnalité De Votre Marque Article Fanny Affirmer Le Ton De Sa Marque 1

Quelle personnalité “transpire” déjà de tes photos actuelles ? Si tu es en accord avec celles-ci, l’objectif serait de définir 3- 4 mots max pour les décrire. L’idée étant de rester sur ses mêmes marqueurs au fil du temps. 

Les valeurs piliers de sa marque :

  • Est-ce qu’on va être dans quelque chose d’hyper créatif ou plutôt jouer sur le côté cool ou le côté traditionnel ?.
  • Est-ce qu’on doit ressentir l’énergie ? Le professionnalisme ? 

C’est tout ce qui doit transparaître sur le visuel et à l’écrit. 

Fanny souligne le fait que tout le monde n’est pas conscient qu’il faut aussi passer par ces étapes pour arriver à se démarquer

Miss Paréo Plus Souriant
Site Internet de Miss Paréo, mannequin souriant
Paréo Plt Mannequin
Site Internet de Pretty Little Thing, mannequin plus formel

Tout comme elle, je pense que cela n’est pas forcément évident et surtout, il faut que tu retiennes que le ton de ta marque peut évoluer.

Parfois, on peut se mettre la pression, alors que ce n’est pas grave si on change d’avis.

C’était donc un extrait de ce que tu peux retrouver dans une ligne éditoriale. Souvent, une marque va l’inclure dans “sa plateforme de marque” pour que toutes les équipes soient sur la même longueur d’onde ainsi que tous ses prestataires. 

2. Importance de créer son univers de marque pour être reconnaissable

Fanny explique que lorsque l’on voit une de ses publications, nous ne sommes pas obligés de voir que c’est @fannycalb qui a posté, car son univers est totalement reconnaissable. 

Sa charte graphique est respectée et son orange est représentative de sa ligne éditoriale. 

Feed Insta Digitoucan Avec Charte Graphique Et Fanny

Sur ses visuels, elle travaille toujours avec les mêmes typographies, couleurs, éléments.

Elle garde la même structure de visuels pour ses réseaux sociaux. 

Il est donc très important de se dire “Je vais être reconnaissable par ces éléments-là”. 

Pour revenir sur l’exemple des mannequins, une boutique peut très bien se dire qu’elle veut que son mannequin n’ait pas un air chaleureux.

Cet élément peut permettre d’être reconnaissable, au même titre qu’un élément visuel

Charte Graphique Fanny
Extrait de la charte graphique de Fanny

L’orange pour Fanny, le toucan pour moi. 

Cela devient alors une force pour affirmer son style dans sa communication.

Chez Digitoucan, j’ai parfois un petit peu de mal à respecter cet univers, car j’ai souvent envie de faire quelques petites modifications.

Je veux rester dans quelque chose de similaire, mais en m’évadant un peu.

J’avoue que je remets assez rapidement les pieds sur terre en me disant que je ne dois pas tout changer pour ne pas prendre le risque de ne pas être reconnue. Et toi, est-ce que cela t’arrive également ?

3. Exemple du document facile “nous sommes” / “Nous ne sommes pas…” 

Je te propose un petit exercice : 

Tu peux prendre un papier et un stylo et écrire dans deux colonnes distinctes : 

  • Je suis 
  • Je ne suis pas 

Tu vas les remplir avec ce que tu es ou non par rapport à ta marque. 

Mon exemple : 

  • Je suis : Quelqu’un qui ne se prend pas au sérieux, plutôt créative, proche avec mes interlocuteurs, positive.
  • Je ne suis pas : une fille très girly, calme, sobre, vulgaire, une “grande” gueule.

On ne se rend pas forcément compte, mais en ayant analysé mes posts, j’ai réussi à remettre quelques mots sur ma marque. 

Exemple de Fanny : 

  • Je suis : Dynamique, accessible, pétillante, joyeuse
  • Je ne suis pas : Quelqu’un de fermé

4. Analyser pour mieux communiquer 

Parfois, on dit qu’il faut mettre dans notre communication des couleurs qui nous parlent. 

Pourtant, la couleur phare de la charte graphique de Fanny, c’est l’orange, mais elle n’en porte pas dans la vie de tous les jours et ne l’apprécie pas forcément. 

Néanmoins, c’est une couleur qui définit ce qu’elle dégage (orange = énergie). 

Au début de son activité, elle n’assumait pas forcément cette couleur. 

Or maintenant, elle l’accepte d’autant plus, car cette couleur la représente. 

Elle a même fait un sondage en story sur Instagram auprès de sa communauté pour savoir : 

  • Pourquoi était-elle suivie sur les réseaux sociaux ? 
  • Quels sont les mots auxquels sa communauté pense quand elle voit son compte ? 

Il est également possible de poser la question directement auprès de tes abonné(e)s par message privé.

 5. Dois-je tutoyer ou vouvoyer pour communiquer ? 

T’es-tu déjà posé la question de si tu devais tutoyer ou vouvoyer ton audience ?

La question se pose forcément lorsque tu dois rédiger une légende d’un post sur tes réseaux sociaux ou même créer des visuels. 

Personnellement, avant le premier confinement, je vouvoyais ma communauté. Que ce soit sur mes posts et même sur mon site Internet (articles de blog, ressources, …). Au bout d’un moment, je me sentais mal à l’aise et ressentais que ce n’était pas moi. 

J’ai donc pris un virage en commençant à tutoyer. 

Sur les réseaux sociaux comme Pinterest ou Instagram, j’ai trouvé ça plutôt facile. Or, sur mon site, j’ai trouvé ça légèrement plus délicat selon le type d’article. Mais à ce moment précis, je me suis posée une question : 

  • Est-ce que je vouvoie dans tous mes articles ou je tutoie ? Jusqu’à présent je vouvoyais.
  • Alors si je tutoie sur le blog, est-ce que je dois tout changer ? 

La réponse est non. Je n’ai pas eu envie de changer en me prenant la tête, cela représenterait beaucoup de travail et je n’ai pas le temps de m’en occuper. Hélas, tant pis !

Sur les 40 articles que j’ai écrits, il doit y avoir une 15 aines où je vouvoie. 

À partir du moment où c’est naturel pour toi, c’est le moment d’enclencher TA façon de parler.  

Fanny a toujours tutoyé. Elle a créé ses personas et a vu que le tutoiement ne choquait pas sa cliente idéale. Le “tu” n’est pas un signe d’irrespect, mais coupe l’éloignement que peut provoquer le “vous”.

Il n’empêche pas un cadre professionnel. Certains trouvent même que le tutoiement peut être plus sincère qu’un vouvoiement. C’est ainsi très subjectif.  

6. Tu es l’image de ta propre boutique 

Tu dois donc te servir de l’exercice que tu as fait plus haut pour te servir de ce que tu es ou n’es pas : l’exercice “Je suis” et “je ne suis pas”.

Tu dois bien définir sur tes valeurs pour communiquer. 

Nous n’avons pas tous les mêmes valeurs et c’est ce qui va faire la différence d’une entreprise à une autre. Comme le dit Fanny, “avant d’acheter tes produits, on t’achète toi”.

Quand elle avait sa boutique en ligne, certaines clientes lui ont dit “Ce produit, je l’ai vu ailleurs et moins cher, mais je vais te l’acheter, car je préfère l’acheter à toi plutôt qu’à quelqu’un d’autre.”

Pour Fanny, elle a tout gagné quand on lui a dit ça, parce qu’elle aura beau vendre “tout et n’importe quoi”, ses clientes continueront d’acheter chez elle, parce que c’est justement elle

Tout le monde a un parcours, c’est ce qui va faire partie de ton storytelling. Les clients potentiels vont donc accrocher avec toi.

Connais-tu l’histoire de la marque de jus d’orange “Innocent” ? 

Cette marque a été créée par trois amis. Elle a été testée pour la première fois dans un festival de musique jazz pour faire déguster les smoothies que ces trois amis avaient élaborés. Lors de ce festival, ils ont mis une graaande pancarte sur leur stand de smoothie en ayant écrit : 

 “À votre avis, devrions-nous démissionner de nos jobs pour se lancer dans la création de ces smoothies ?”. 

Après les avoir dégustés, les clients potentiels étaient amenés à jeter leur gobelet dans une poubelle. 

L’une avec écrit “Oui”, l’autre avec écrit “Non”. 

À la fin du festival, la poubelle avec inscrit “Oui” était remplie. Les amis se sont donc lancés dans la création de la marque de jus de fruit “Innocent”. 

Partager ce storytelling permettra à tes clients potentiels de s’approprier ta marque et de se sentir plus proche de toi. 

Fanny se sent plus proche de ses coachés et a créé un lien avec eux, car elle aussi a eu une boutique en ligne et a travaillé dans le commerce de vêtements. 

Elle a donc un parcours qui fait qu’ils ont envie de travailler avec elle. 

Pour moi, mes coachés peuvent se reconnaître dans mon parcours, parce que :

  • J’ai été nomade digital et travaillé à l’étranger : beaucoup de mes coachés sont expatriés ou ont vécu une expérience similaire.
  • Je crée du contenu sur le web : les créateurs de contenu qui viennent vers moi savent que j’ai déjà été confrontée aux problématiques de la création de contenu. Je sais quels sont les obstacles, quelles interrogations l’on peut avoir lorsqu’on veut vivre de sa création de contenu.
  • Je suis indépendante, je me suis reconvertie : les personnes travaillant dans l’univers créatif, les entrepreneurs indépendants qui me suivent aujourd’hui sont pour la plupart des personnes autodidactes et se forment de nouveau pour leur projet professionnel.
  • J’ai passé beaucoup de temps sur mon compte Pinterest (et au début c’était galère), jusqu’à ce que je finisse à me former. D’ailleurs, dans l’un des modules de la formation Pinterest, j’explique ce que l’on peut inscrire sur ses visuels et comment le faire tout en respectant sa communication
Pin Article Retour Dexpérience Freelancing
Article de Digitoucan sur
mon expérience de freelancing

Au-delà de mon histoire personnelle, je pense que mes coachés peuvent se retrouver dans mon histoire car, moi aussi, je me suis retrouvée perdue face à Pinterest avant que cela devienne mon métier.

Il est alors important de créer des liens de connexion. C’est comme rencontrer quelqu’un pour la première fois, c’est toujours plus facile dès le départ d’entamer une conversation si on sait que l’on partage des intérêts communs ou on a vécu une expérience similaire.

7. La notion de “mots à bannir” pour sa communication

Après avoir trouvé le champ lexical qui te correspond, il est important de trouver celui qui ne te ressemble pas. Pour moi, les gros mots sont à supprimer.

Pour Fanny, le mot “client” est à bannir. Elle préfère remplacer par “mes coachés”. 

On lui a toujours appris à faire ressentir une relation de confiance à ses clients et de ne pas lui faire ressentir qu’il en est un.

8. Cohérence sur les supports de communication 

Pour une boutique en ligne, il faut que ta photo de profil sur Pinterest, Instagram, Facebook soit la même que sur ta boutique en ligne. 

Feed Insta Airbnb
Feed Instagram d’Airbnb
Épingle Pinterest Du Compte Airbnb
Épingle Pinterest d’Airbnb
Post Fb Airbnb
Post Facebook d’Airbnb

Il est important de ne pas perdre le prospect sur tous les points de contact qu’il a pu avoir avec toi.

On peut également évoquer les fois où l’on se montre en vidéo. Notre apparence sur les vidéos en facecam est très importante, il faut donc arriver à trouver celle qui nous convient.

Fanny par exemple : 

  • À souvent sa petite orange sur elle,
  • A décidé de mettre une marinière à chaque fois qu’elle fait un live 

Dans ses stories, elle avait l’habitude de montrer ses chaussettes sur Instagram. 

Cet élément a marqué les esprits, car une de ses abonnées lui a envoyé une paire de chaussettes en photo pour faire rappel avec ses stories.

Ce petit élément crée donc un lien avec sa communauté

Pour ma part, j’aborde un petit toucan dans les cheveux, j’alterne entre 2-3 hauts (jaune, bleu ou pull vert d’eau, les couleurs de ma charte) et je garde la même coiffure avec les cheveux détachés. Lors de ce live, j’ai décidé mettre cette petite chemise avec des oiseaux, une exception, car mes vêtements habituels n’étaient pas disponibles. Par exemple, j’évite de me montrer avec mes lunettes (je te rassure je peux voir sans 😂)

9. Comment donner envie de lire sans perdre son authenticité

Le clickbait est un terme anglais qui signifie en français par « pièges à clics » ou « appâts à clics ». C’est une façon de donner envie aux personnes de cliquer pour lire la suite de ton post, cliquer sur une épingle, découvrir une nouvelle collection…

Une fois, j’ai pu faire un titre accrocheur, donc un “clickbait” sur un objet d’email et qui n’était en aucun cas mensonger.

Mais, il était peut-être trop “clickbait” pour mon audience. 

J’avais eu un taux de désinscription anormal.

Ce titre, même s’il était réel, ne parlait sûrement pas à ma communauté.

Il a quand même engendré un taux d’ouverture de mail très fort, car cela intriguait. Mais aussi, un taux de désinscription plus important que d’habitude (environ le double). Je n’ai tout de même pas regretté parce que c’est un email qui a déclenché des ventes par la suite et qui reflétait mon humeur du jour.

Néanmoins, je ne vais pas tout le temps utiliser ce type de clickbait car cela risquerait de diminuer l’impact de cette méthode et que personnellement, je trouve ça exagéré pour ma marque.

Conclusion : donner envie de lire, ce n’est pas faire que du clickbait mais de continuer à s’adresser avec envie, en apportant un max de valeur pour les personnes à qui ont s’adresse !

J’espère que ces 9 conseils vont t’aider à y voir plus clair et que tu arriveras à affirmer ta personnalité dans la communication de ta marque. Que tu aies envie de faire des blagues et tutoyer ou d’avoir un ton plus formel avec des couleurs plus sombres, le plus important, c’est de l’assumer et le revendiquer !

Et toi, quels doutes ou changements as-tu pu faire depuis la création de ta marque ?

Affirmer Sa Personnalité Dans Son Business
Ton Original De Communication Et Authentique
Garder Ton éditorial Dans Sa Communication

VOUS VOULEZ PARTAGER CES INFOS ?
⬇⬇⬇

Cecilia Diaz - Experte Pinterest

Cécilia Diaz

Je suis Cécilia Diaz, consultante Pinterest et fondatrice de Digitoucan. J’aide les marques à développer leur visibilité en mettant en place une stratégie marketing efficace sur Pinterest. Mon but est de vous donner tous les outils et les connaissances nécessaires pour passer à l’action sur Pinterest. Lorsque je ne suis pas sur Pinterest, je marche en bord de mer, glace à la main ou je débroussaille les sentiers de l’arrière-pays Niçois.

Vous allez adorer ces autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les meilleurs outils pour Pinterest

Ne partez pas sans votre Boîte à Outils Pinterest !

Recevez directement par email la liste ultime des outils (plus de 40 outils) pour votre compte Pinterest !

En vous procurant cette ressource, vous allez faire parti de la team des Pinners ! Vous allez recevoir 2-3 fois par mois (max), des astuces et des conseils exclusifs pour utiliser Pinterest pour votre Business.